La jeune fille à la perle

Publié le par Lezen

La jeune fille à la perle

GENRE : Roman d'amour et historique

AUTEUR : Tracy Chevalier

NOMBRE DE PAGES : 313

PREMIÈRES PHRASES : Ma mère ne m'avait pas dit qu'ils allaient venir: elle ne voulait pas que j'ai l'air inquiet, m'expliqua-t-elle plus tard. Cela m'étonna, moi qui croyais qu'elle me connaissait bien. Au regard des personnes étrangères, je paraissais calme.

RÉSUMÉ

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.
Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers.

AVIS

Ce roman écrit par une américaine m'a beaucoup étonnée. En effet, je ne pensais pas qu'elle puisse connaître la vie en Europe au XVII° siècle. J'ai donc été agréablement surprise en voyant qu'elle nous plonge dans l'univers de Griet naturellement, en le rendant réaliste.
Griet, jeune fille de 16 ans au début du roman, est très attachante. En effet, nous pouvons voir son don naturel pour la peinture, ainsi que son intelligence. Malgré cela, sa condition sociale la condamne à être servante, à à nettoyer des habits, laver la maison, faire des courses... Nous nous rendons compte qu'elle comprend les autres, leurs relations, seulement en les observant. Cett qualité lui permet par exemple d'amadouer Tanneke, au service des Vermeer depuis longtemps, en flattant sa maîtresse.
Le peintre est embelli par la façon dont Griet le voit. Lorsqu'elle en parle, au lieu de le nommer, elle dit "il" comme une évidence. Cela prouve son amour pour lui. Ils sont heureux ensemble, mais leur affection mutuelle est impossible. Cela crée une sorte de tragédie, car elle le sait, mais ne peut s'empêcher de l'aimer.
Les autres personnages: parents de Griet, affectueux mais pauvres et seuls, Pieter son amant, rassurant, la femme de Vermeer, colérique et jalouse, apportent au roman de la vie et plusieurs intrigues.

Ce livre est donc très bien écrit, simple, décrivant la pauvre destinée d'une servante au temps de Vermeer.

NOTE: 3/3

Commenter cet article

Philippe D 07/10/2016 21:51

Il y a longtemps que je l'ai lu, mais je me souviens l'avoir bien aimé.

Lezen 08/10/2016 09:54

Oui, c'est un vrai coup de coeur pour moi en tout cas !