Le seigneur des anneaux: t. 1: La communauté de l'anneau

Publié le par Lezen

Affiche du film

GENRE : Science-fiction

    AUTEUR : J. R. R. Tolkien

    DATE DE PUBLICATION : 1954

      NOMBRE DE PAGES : 539

      PREMIÈRES PHRASES: Quand M. Billon Sacquet, de Cul-de-Sac, annonça qu'il donnerait à l'occasion de son undécante-unième anniversaire une réception d'une magnificence particulière, une grande excitation régna dans Hobbitebourg, et toute la ville en parla.

      RÉSUMÉ

        Dans la Terre du milieu, le puissant Sauron reprend des forces pour anéantir ses ennemis. Ce dont il a besoin pour devenir totalement vivant est son anneau maléfique, contenant tout son pouvoir. Ce dernier entre en possession de Bilbo, un hobbit, qui le lègue à son neveu Frodon. Frodon se retrouve face à un poids lourd à porter, et sa mission et de l'emmener en Mordor, chez Sauron, pour le détruire. Il est aidé par ses amis hobbits et d'autres héros, qui forment la communauté de l'anneau.

        AVIS

        Concernant tout d'abord la trilogie, je trouve que Tolkien est un génie. En effet, il a réussi le tour de force de créer un autre monde, lui donner vie et nous y faire croire. La Terre du milieu est un monde complet, avec son histoire, sa cartographie, ses espèces, ses légendes, ses langues... Tout est mis en place pour faire vivre les personnages dans un lieu imaginaire mais fantastique, incroyablement réaliste, magique et envoutant. La Terre du milieu paraît réelle, on plonge dans son histoire, ses péripéties, et en ressortons totalement changés.

        Il y a tellement de choses à dire que je ne m'arrêterais que sur quelques points, dont les espèces. Tolkien crée les Elfes paraissant froids, mais beaux. Ils nous font rêver, comme les fées des contes d'enfants, mais détonnent par leur gravité et leur pouvoir. Les Nains sont mystérieux, semblent être en train de disparaître. Le peu d'informations données par l'auteur à leur propos nous donne envie de mieux les connaître. Les Hobbits sont drôles, attachants, naïfs... Ils apparaissent comme incongrus dans ce monde hostile et grave, par leur bonne humeur et innocence. Ils se révèlent par la suite être résistants, tenaces, et pleins d'espoir lorsque les autres tombent. Enfin, les Hommes nous ressemblent: ils sont de bonne volonté, mais faibles à cause de la cupidité, du désir de gouverner, de l'orgueil... Nous voulons les aider en lisant le livre, mais cela paraît difficile.

        Outre ces espèces, l'histoire de ce premier tome est très bien menée. Tolkien nous guide dans ce monde à travers les jeune hobbits qui affrontent les pires dangers. Sam est toujours présent pour Frodon. Aragorn (Homme) paraît fort, courageux mais possède une faiblesse: il a honte d'être le descendant d'un traitre, et n'accepte pas le trône qui lui revient de droit. Le personnage de Gandalf (Magicien) est rassurant, car il mène la communauté, défie Saroumane, connait le chemin... Gimli (Nain) et Legolas (Elfe) nous montrent à travers leur amitié l'importance de l'acceptation des différences et de la coopération malgré les préjugés sur les autres (leurs espèces sont en effet naturellement hostiles l'une à l'autre). Les personnages sont donc attachants et réalistes, car non parfaits. Leur voyage paraît difficile, mais ils réussissent à affronter les dangers grâce à leur bravoure.

        L'adaptation en film m'a parue en lien avec le roman, faisant vivre cet autre monde comme Tolkien nous l'avait décrit. Les acteurs sont géniaux et les paysages magnifiques. Vous pouvez vous en douter, j'ai adoré cette oeuvre et la conseille à quiconque aime la science fiction et les longs romans.

          NOTE: 3/3

          Ce livre est lu dans le cadre du Challenge classiques 2016 du Pr. Platypus:

          http://profplatypus.fr/challenge-classique-2016/

          Challenge Classique 2016 – La page

          Pour ceux qui n’en sont pas familiers, il s’agit simplement de lire un classique par mois. Comme ce rythme peut être difficile à tenir, vous pouvez en vous inscrivant préciser que vous vous fixez un objectif différent – un tous les deux mois par exemple.

          Une fois la lecture faite, il ne vous reste plus qu’à écrire un article (sur votre blog, ou bien sur Babelio ou SensCritique) et à venir en indiquer le lien (ainsi que le titre et le nom de l’auteur) dans un commentaire ci-dessous.

          Publié dans Science fiction

          Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

          Commenter cet article

          IsisForEver 01/11/2016 17:58

          Je retiendrai de ce résumé l'amitié, la bravoure, le courage malgré les faiblesses et les difficultés : j'espère que la lecture des tomes deux et trois suivront !

          Lezen 02/11/2016 10:50

          Oui, c'est ce qui m'a marqué en tout cas !
          Normalement j'en parlerais, plus tard !

          Philippe D 07/10/2016 21:47

          Participer à mon challenge? Avec plaisir ! Il suffit pour cette session de trouver un titre qui contient un mot méchant (meurtrier, assassin, prédateur, ogre, sorcière,vampire,...), de lire le livre, de le chroniquer et de me laisser le lien. Fin de cette session : le 30 octobre.

          Lezen 08/10/2016 09:51

          D accord, merci beaucoup !