Anna Karénine

Publié le par Lezen

GENRE : Roman historique et classique

    AUTEUR : Tolstoï

    DATE DE PUBLICATION : 1877

      NOMBRE DE PAGES : 985

      PREMIÈRES PHRASES: "Toutes les familles heureuses se ressemblent. Chaque famille malheureuse, au contraire, l'est à sa façon."

      RÉSUMÉ

        Dans la société aristocratique russe déclinante, les intrigues amoureuses, politiques et familiales se nouent et se dénouent.
        Nous suivons l'histoire d'Anna, amoureuse de Vronski, mais mariée à un homme riche et distingué qui refuse le divorce. Nous découvrons également le destin de Lévine, propriétaire à la campagne, amoureux de Kitty, croyant en l'homme et cherchant le but de sa vie sur terre.

        AVIS

        Ce roman m'a enthousiasmée et fascinée. Il m'a emportée dans un autre monde, totalement différent de la société actuelle, car la richesse et la noblesse sont les conditions pour réussir socialement. L'intrigue est complexe, nous suivons plusieurs personnages qui sont liés entre eux, et nous attachons à certains plus qu'à d'autres.
        Ils sont incroyablement riches au niveau psychologique. Anna est attachante dans sa recherche du bonheur maternel puis amoureux. Elle déteste son mari et trouve dans son amant, Vronski, tout ce que son mari ne possède pas: de l'amour, de l'écoute, de la vigueur, de l'aventure... Elle est fascinée par la société au début de l'oeuvre, mais Vronski lui permet de s'en échapper. Malgré cela, elle reste une victime de la noblesse, que sa conduite choquante (elle est partie avec son amant sans avoir divorcé avec son mari) force à rester seule avec son amant, une immoralité inconcevable à cette époque. Vronski, lui, reste l'amant prêt à tout pour vivre avec la femme qu'il aime. Il veut vivre avec Anna, tout en fréquentant la société. Ce bonheur ne lui sera jamais accordé, donc il restera seul et triste. 

        Karénine, le mari d'Anna, bureaucrate affairé, désespéré par le départ de sa femme, n'a personne à qui se confier. Il est donc influencé par la première personne qui lui témoigne de la sympathie, trop absorbé par son travail pour avoir des amis ou garder sa femme auprès de lui. 

        Le personnage auquel je me suis attachée le plus est Lévine. Cet aristocrate bon, amoureux de Kitty, ne voulant que le meilleur pour sa propriété et ses paysans, tranche par rapport aux autres nobles intrigants. Il cherche le sens de se vie qu'il trouve à la fin de l'oeuvre, dans une révélation mystique. Il évolue tout au long de l'histoire, et se réalise en tant qu'homme: au niveau amoureux, car il se marie, au niveau professionnel, car il trouve une solution pour sa propriété. Il est naïf et innocent dans cette société faite d'aristocrates cupides et fourbes.

        Les personnages secondaires remplissent leur rôle, aidant ou gênant les protagonistes de l'oeuvre, sans être trop développés par l'auteur. 

        Le style est magnifique, de belles phrases et un ton très agréable à lire. L'auteur peint remarquablement bien les sentiments des personnages, permettant de s'identifier à eux très facilement.

        Un autre point qui m'a fait lire ce roman est l'influence russe; je n'ai pas l'habitude de lire d'oeuvres provenant de ce pays, mais la description de l'auteur de la manière d'être des Russes à cette époque, la façon dont ils considèrent leur pays, m'ont donné envie d'en savoir plus sur la Russie.

        Je conseille donc ce livre à ceux qui auront le courage de s'atteler à la lecture de cette longue oeuvre et désirent passer du temps dans un autre monde fascinant, avec des personnages hauts en couleurs et attachants pour certains.

        NOTE: 2,5/3

        Ce livre est lu dans le cadre du Challenge classiques 2016 du Pr. Platypus:

        http://profplatypus.fr/challenge-classique-2016/

        Challenge Classique 2016 – La page

        Pour ceux qui n’en sont pas familiers, il s’agit simplement de lire un classique par mois. Comme ce rythme peut être difficile à tenir, vous pouvez en vous inscrivant préciser que vous vous fixez un objectif différent – un tous les deux mois par exemple.

        Une fois la lecture faite, il ne vous reste plus qu’à écrire un article (sur votre blog, ou bien sur Babelio ou SensCritique) et à venir en indiquer le lien (ainsi que le titre et le nom de l’auteur) dans un commentaire ci-dessous.

         

        Commenter cet article

        PHILIPPE D 12/11/2016 21:39

        Je ne crois pas que j'aurai un jour le courage de lire un tel roman même si je suis sûr qu'il ne manque pas de qualités !
        Bon dimanche.